Portada Tienda | Buscador Busca documentosColaboraContacto | Lo nuevo30 000 libros idiomasSuperación personal

General  | Traductor  |   Inglés  |  Francés  |   Alemán  |   Italiano   Catalán Euskera  Otros  |   Otros 2
Árabe  |  Chino  |   Esperanto  |   Griego Idioma japonés Japonés  |  Idioma portugués Portugués Idioma rumano Rumano Idioma ruso Ruso
332 usuarios conectados   Portal de Idiomas
 

<<Volver | Principal >> Francés

Frases hechas. Expresiones idiomáticas en francés.
Frases hechas en francés con explicación en francés. Francés coloquial



Lista de frases y expresiones en francés

Fuente: http://www.lunerouge.org/spip/article.php3?id_article=324

Frases Hechas 1 - Frases Hechas 3 - Frases Hechas 4 - Frases Hechas 5

E

 

Éclairer la lanterne de quelqu’un : Lui expliquer quelque chose.

Emmener Popaul au cirque : Aller voir une prostituée.

Emplâtre : personne gauche, pataude, maladroite.

Emprunter un pain sur la fournée : Avoir un enfant hors mariage.

(Je ne peux pas l’)encadrer : Je ne peux pas le supporter.

N’en faire (qu’)à sa tête : Être têtu, ne demander l’avis de personne.

En faire un pataquès : Faire toute une histoire de pas grand chose. Voisins : « en faire tout un fromage », « en faire une pendule ». Argot : « en chier une pendule ».

Enfoncer le clou : Insister.

Entre chien et loup : À la tombée de la nuit.

En perdre son latin : Ne plus rien comprendre.

En roue libre : Sans retenue ou facilement, sans effort.

En voir trente-six chandelles : Être au bord du KO. Par extension : être complètement bouleversé.

Envoyer la purée / la sauce : voir « Balancer la purée / la sauce »

Entre quatre murs : Être enfermé.

Être aux aguets : Être prêt.

Être à voile et à vapeur : Être bisexuel.

Être au bout du rouleau : être moralement épuisé, découragé.

Être blanc comme neige : Être innocent.

Être blanc comme un navet / un cachet d’apirine : Être très pâle, ou pas du tout bronzé.

Être bête comme ses pieds : Être idiot.

Être bête à manger du foin (ou de la paille ou de l’avoine) : Être idiot.

Être blanc de peur : Avoir eu très peur.

Être cloué au lit : Avoir une ordonnance médicale ou une maladie qui demande un séjour prolongé entre les draps.

Être comme cul et chemise : Être de connivence.

Être comme un singe en hiver : Être frigorifié, triste et déprimé...

Être dans de beaux draps : Être dans une situation difficile.

Être dans la merde jusqu’au cou : Avoir de gros ennuis.

Être dans la lune : Être rêveur, étourdi.

Être dans le 36ème dessous : Être bouleversé.

Être sens dessus-dessous : Être bouleversé.

Être le dos au mur : Ne plus pouvoir reculer, être obligé de faire face.

Être de mèche avec quelqu’un : Être de connivence avec quelqu’un.

Être de la jaquette (ou de ’’la jaquette flottante’’) : Être homosexuel.

Être fait comme les haricots : Se faire attraper.

Être fait comme un rat : Ne plus avoir d’issue ou de solution.

Être fort comme un Turc : Avoir beaucoup de force.

Être habillé à (ou comme) l’as de pique : Être très mal habillé.

Être (ou rester) le bec dans l’eau : Être dépité après avoir raté quelque chose.

Être long à la détente : Être long à comprendre quelque chose.

Être mal en point : Être blessé, ne pas être en bonne santé.

Être nu comme un ver : Être tout nu.

Être plus royaliste que le roi : Défendre quelque chose avec trop de zèle.

Être riche comme Crésus : Avoir beaucoup d’argent.

Être rouge comme une tomate : Être tout rouge.

Être (ou se mettre) sur son 31 : Être endimanché, être très bien habillé.

Être sur une mauvaise pente (sur une pente glissante) : Se laisser aller à des actions négatives. Voisin : « Basculer du coté obscur de la force ».

Être un âne bâté : Être idiot.

Être tiré à quatre épingles : d’une grande élégance, vétu de façon très soignée.

Être verni : avoir beaucoup la chance.

Être vert de rage : colère larvée, rentrée. fulminer.

 

 

F

 

Fagoté comme l’as de pique : Très mal habillé.

Faire avorter (faire rater) une couvée de singes : Être extrêmement laid. Ex : « Ce Quasimodo ferait rater une couvée de singe ».

Faire de l’or en barre : gagner beaucoup d’argent.

Faire son trou : Se faire une place dans la vie.

Faire un carton / un tabac : Avoir beaucoup de succès.

Faire face : Assumer ses responsabilités.

Faire le zèbre (le Zouave, le clown, le pitre, l’imbécile) : Faire l’intéressant.

Faire le rat mort : faire l’indifferent, comme si de rien n’était.

Faire le mur : Quitter sans autorisation une prison, une école, une caserne.

Faire machine arrière : Renoncer à un projet, une action.

Faire ripaille : Faire une "orgie" gastronomique, festoyer de manière mémorable.

Faire tourner en bourrique : Faire passer pour un imbécile. Faire devenir fou.

Faire une croix sur quelque chose ou quelqu’un : Renoncer à tout jamais. Accepter d’abandonner quelque chose ou quelqu’un.

Faire d’une pierre deux coups : Régler deux problèmes à la fois.

"Fashion victim" : Personne qui se doit d’être à la mode (terme anglais).

Fleur bleue : Naïf.

La fête bat son plein : La fête est à son point culminant. Dans cette expression, le mot ’’son’’ signifie le bruit et non la possession.

La ficelle est un peu grosse : Ce dit d’une action ou d’un discourt qui tente de cacher son véritable objectif.

Fier comme Artaban : Être extrêmement fier voire fat. Variantes familières : « Fier comme un bar-tabac », « Fier comme un petit banc ». (Artaban : héros du roman "La Cléopâtre" de La Calprenède)

Filer à l’anglaise : Partir discrètement. Comme on pouvait s’y attendre, en Angleterre on dit « filer à la française ».

Filer du/un mauvais coton : Être sur une mauvaise pente, faire ce qui est mal, être sur la voie d’un châtiment prochain.

Filer entre les doigts : Dilapider. Ne pas pouvoir retenir. Ex. « Cet amour m’a filé entre les doigts ». Voisin : « Filer comme une anguille ».

Fin comme du gros sel : pas trés subtil.

Foire d’empoigne : Lutte sans merci.

Fondre comme neige au soleil : Disparaître très rapidement, se dit surtout pour les économies : « voir ses économies fondre comme neige au soleil ». Voisin : « Aussi long qu’un déjeuner de soleil ».

Foutoir : (familier) désordre extrème, chaos.

Foutre le camp : Partir précipitamment.

Foutre la merde (ou le bordel) : Mettre le chaos (argotique).

France d’en bas : Les classes populaires (expression méprisante).

France d’en haut : Les classes dirigeantes.

Franco-français : Se dit que quelque chose qui ne concerne que les français : un problème franco-français.

Fumer la moquette : faire n’importe quoi, comme sous l’influence d’une drogue.

Fumer comme un turc (ou comme un pompier) : fumer excessivement


G

 

Gratter : familier. doubler, dépasser quelque chose ou quelqu’un.

Gagner les doigts dans le nez : Gagner facilement, sans effort.

Garder un chien de sa chienne : Mettre au point une vengeance.

Gloubi-boulga : Mélange infâme (vient du nom d’un gâteau mangé par Casimir (personnage)|Casimir, monstre dans une émission télévisée française dans les années 1970).

(se retrouver) Grosjean comme devant : se retrouver à son point de départ sans évolution, sans avoir avancé.

(La) Grosse Pomme : New York (Argot). Utilisé le plus souvent en version anglaise, ’’Big Apple’’.

(La) Goutte d’eau qui a fait déborder le vase : L’incident final qui est de trop, qui a déclenché une réaction. Équivalent anglais : "the last straw that broke the camel’s back".

(Être le) Grain de sable dans la mécanique : Être le petit élément perturbateur qui gêne le déroulement d’une entreprise (voisin : « mouche du coche (ou du cocher) »).

(Une) Grenouille de bénitier : (familier et péjoratif) femme extrèmement dévote.
 



<<Volver | Principal >> Francés Página: Frases Hechas 1 - Frases Hechas 3 - Frases Hechas 4 - Frases Hechas 5
 

Comunidad Astalaweb e Idiomas.astalaweb.com © 2003
Todos los derechos reservados
Administrador y Webmaster -  Gabriel Chova